L'Europe s'engage en Hauts-de-France



Le FEDER favorise la continuité pédagogique

Depuis le 16 mars 2020, de nombreux secteurs d'activité sont mis à l'épreuve face à la crise sanitaire. La continuité pédagogique en fait partie. Le numérique est un moyen d'y palier : par exemple, dans l'Oise, les collèges se sont adaptés grâce à la mise en place d'un nouvel espace numérique (ENT) de travail avec le soutien du FEDER.

Le département de l’Oise est depuis longtemps acteur du développement du numérique éducatif. Parmi les actions mises en place, le projet d’un nouvel Espace Numérique de Travail (ENT) a pour objectifs d’offrir un service numérique innovant et structurant à destination de l’ensemble des communautés éducatives du 1er degré au 2nd degré et de contribuer à la lutte contre l’illectronisme en faveur des familles socialement fragilisées grâce à un accompagnement spécifique.

Le déploiement de ce nouvel ENT permettra notamment de favoriser le travail collaboratif et le partage d’information, de faciliter la communication entre utilisateurs au sein de chaque établissement,…

Ce projet porté à une telle échelle est, à ce jour, unique en France. A terme, plus d’un million d’élèves seront concernés. Pour l’Oise, cela représentera près de 37 000 collégiens et 85 000 élèves du 1er degré !

Il est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) à hauteur de 40% (soit 62 732 €).

Pour plus d’informations, consultez la fiche projet.