Croix de fermeture

Dématérialisation des fiches d'interventions secours d'urgence aux personnes

Les services départementaux d'incendie et de secours du Nord et du Pas-de-Calais, ont réalisé en 2020, respectivement 149 206 et 123 401 interventions sur les territoires de ces 2 départements. Ces sollicitations se composent majoritairement d'interventions pour Secours d'Urgence A Personne - SUAP - (81%), les interventions pour incendies représentent environ 5% des missions.

Lors des interventions pour SUAP, le processus de prise en charge de victimes se déroule en plusieurs étapes, de la réception de l'appel par le centre de traitement de l'alerte (CTA), jusqu'au transfert de la victime vers une structure d'accueil.

Dès la demande de secours, des renseignements sont saisis par le CTA (adresse, nature de l'évènement, circonstances...), ces premiers éléments conduisent à l'engagement de moyen adapté à la situation.

Lors de l'arrivée sur les lieux, le SDIS procède au « bilan de la victime » (éléments circonstanciels, prise de constantes selon différents paramètres physiologiques...). Une fiche bilan doit ainsi être renseignée pour chacune des victimes. Ce document obligatoire est essentiel pour le suivi du patient, afin de lui apporter les soins cohérents en fonction de son état, tout au long de sa prise en charge.

Avant ce projet, chaque fiche devait être renseigner de manière manuscrite en deux exemplaire.

 

La prise en compte d’une évolution vers des outils connectés, a présenté une réelle opportunité d'amélioration de la santé et de la sécurité des sapeurs-pompiers. Par exemple, lors de situations à forte exposition, et en particulier lors des missions pour incendie, la mise à disposition d'outils connectés, permet dorénavant de suivre les données physiologiques et environnementales des sapeurs-pompiers engagés.

Le dispositif envisagé dans le cadre de ce projet a eu un impact majeur sur l'amélioration du parcours patient, et ce notamment en cas de crise et de difficultés liées. L'amélioration des processus d'intervention a permis d'abord de réduire le temps de réponse opérationnelle, et la disponibilité des vecteurs d'intervention c’est vu être améliorée. Cela représente un atout essentiel en cas de situation exceptionnelle nécessitant un trafic conséquent et une réactivité optimale de la part des secours.

Informations utiles :

  • Pilotage : DEPARTEMENTAL INCENDIE ET SECOURS
  • Montant du projet : 4 165 458,37 €
  • Montant contribution EU : 3 332 366 €
  • Date de démarrage : 01/01/2021 au 30/06/2023