L'Europe s'engage en Hauts-de-France



Interreg au service de la mobilité et l’employabilité transfrontalière

Comment améliorer la mobilité et l’employabilité des travailleurs transfrontaliers franco-belges ? Une question à laquelle les acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche et du numérique tentent de répondre avec le projet Interreg FWV Dig-e-Lab.

Barrière de la langue et méconnaissance du marché de l’emploi transfrontalier font partis des facteurs impactant la mobilité transfrontalière et l’insertion professionnelle. Les formations en ligne sont une des réponses mais leurs formats ne sont pas encore suffisamment performants.

L’objectif du projet Dig-e-Lab est de créer une dynamique d’excellence autour des dispositifs de formation en ligne. Trois actions principales seront mises en œuvre pour atteindre les objectifs de ce projet :

  • recenser les formations en ligne disponibles sur le territoire transfrontalier,
  • détecter les difficultés des apprenants et y apporter une réponse pédagogique et/ou technologique,
  • centraliser et structurer les différents parcours en ligne existants .

Ce projet financé par le programme Interreg France-Wallonie-Vlaanderen à hauteur de 50% pour un montant de près de 1 114 000 millions associe des acteurs du numérique, des universités belges et françaises, dont l’Université de Lille ou l’UPJV.

Pour plus d’informations consultez la fiche projet.